Les règles douloureuses sont parmi les troubles gynécologiques les plus fréquents. Nombreuses sont des femmes qui connaissent ce désagrément à un moment de leur vie. Médecin généraliste à l’hôpital du cinquantenaire, Docteur Francine Banzola évoque ces malaises dans un entretien accordé à Femme d’Afrique Magazine.   

Femme d’Afrique Magazine : Quels sont les symptômes des règles douloureuses ?

Docteur Francine Banzola : Appelés dysménorrhée, les règles douloureuses surviennent un à trois jours avant leur apparition. Dans d’autres cas, ça continue jusqu’au jour-j des règles ou le lendemain. Crampes au bas du ventre, fatigue, diarrhée, maux de tête, nausées sont parmi les symptômes.

Quelles en sont les causes?

Les causes peuvent être primaires ou secondaires. Dans la dysménorrhée primaire, nous avons la production certains hormones, les contractions etc. Dans la dysménorrhée secondaire, nous avons, les myomes, tumeur, kyste, l’endométriose, ou encore, une infection.

Quand faut-il consulter ?

Les consultations interviennent à tout moment dès lors qu’on remarque qu’on a des règles douloureuses prolongées.

Les règles douloureuses ont-elles une influence sur les cerveaux des femmes ?

Oui, dans le cas de stress et de colère.

Comment les éviter?

Je dirai que les primaires sont inévitables naturellement, mais en ce qui concerne les secondaires, il faudrait peut être se faire enlever son utérus.

Quels traitements adopter?

Dans le cadre des dysménorrhées primaires, le traitement est généralement limité à la prise d’anti-inflammatoires ou de certaines hormones qui permettent de soulager les symptômes. N’hésitez pas à pratiquer quelques exercices de relaxation qui permettent de lutter efficacement contre les crampes. Pour les secondaires, seul un traitement adapté à l’origine de vos douleurs permettra de les traiter.

Femmedafriquemagazine.net


(CI/Yes)