La Première dame de la République démocratique du Congo, Mme Denise Nyakeru Tshisekedi séjourne depuis jeudi matin à Bukavu dans le Sud-Kivu. Peu avant, cette dernière était à Goma dans le Nord-Kivu pendant quelques heures. Elle a rendu visite aux patientes de l’hôpital Heal Africa, où elle a remis un lot des médicaments aux malades et a visité des femmes souffrant de la fustile.

Ils sont venus nombreux à l’aéroport de Goma pour accueillir leur fille, leur mère, l’épouse du chef de l’Etat, Denise Nyakeru Tshisekedi. Après les civilités lui présentées par différentes autorités sur place, la première dame de la République a communié avec la foule venue nombreuse pour l’accueillir.

Après l’aéroport, Denise Nyakeru Tshisekedi, s’est rendu à l’hôpital Heal Africa, où les femmes victimes de violence sexuelle souffrant de la fustile et de la malformation congénitale ainsi que d’autres pathologies sont prises en charge.

De l’obstétrique à la gynécologie en passant par la pédiatrie, l’épouse du chef de l’Etat, a pris du temps pour comprendre tout ce qui se passe et dans quelle condition sont prises en charge toutes ces patientes.

A l’étape de la néonatalogie, la 1ère dame de la Rdc, a été attirée par la naissance de quadruplé, né d’un couple démuni et sans abris. Informée de leur situation, elle a promis de s’occuper personnellement de leur cas.

A la fin de la visite, Denise Nyakeru Tshisekedi, a remis au médecin directeur de l’hôpital Heal Africa, le docteur Serge Kahatua un lot important des médicaments, composé entre autres des kits, une table d’accouchement.

Un matériel obtenu grâce à l’appui du Fonds des nations unies pour la population (UNFPA) qui soutient depuis son lancement la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi dans la vision ‘Ensemble nous sommes plus fortes ‘

Signalons par contre aussi que l’hôpital Heal Africa s’occupe également de la réinsertion des femmes victimes des violences sexuelles à travers des ateliers d’arts et des enfants vulnérables.

Profitant de cette occasion, le médecin directeur de cet hôpital a fait un plaidoyé médical à l’attention de l’épouse du chef de l’Etat, pour une aide urgente si possible.

Gisèle Mbuyi/MMC


(GM/TN/Yes)