Le président du conseil d’administration de l’Association congolaise pour les énergies renouvelables et décentralisées (ACERD), Denis Banlier a indiqué que sa structure compte, à court et  à moyen terme, représenter les intérêts du secteur de l’énergie de la République démocratique du Congo (RDC), dans les forums nationaux et internationaux. Il l’a fait savoir mercredi à Kinshasa à l‘occasion du lancement officiel de cette organisation.

Selon lui, l’ACERD a pour rôle de promouvoir des solutions et des techniques de développement durable. M. Banlier a fait savoir que son association entend également devenir une association leader dans l’industrie des énergies renouvelables et décentralisées, afin de créer des marchés viables et durables en favorisant le respect des normes et standards, avec pour objectif, fournir notamment des produits de consommation appropriés aux besoins des populations, de fournir des produits et services d’une qualité irréprochable.

Il a également fait remarquer que l’ACERD envisage aussi de positionner les énergies renouvelables et décentralisées en dehors de l’arène philanthropiques et développer l’industrie en vue de mettre en œuvre les activités servant les intérêts généraux du secteur des énergies renouvelables et décentralisées.

ACP


(GTM/Rei/Yes)