L’association culturelle «Makanda» a organisé samedi à l’espace Palmbeach, à Kinshasa, la 1ère édition du festival «Moziki», consacrée à la mode et à la musique du peuple Kongo.

Abordé par l’ACP, à la fin de la soirée, l’organisateur de ce  festival, Baby Kalonji, a déclaré que cette manifestation, qui  a eu pour thème «revalorisation de  la culture kongo», avait pour objectif d’acenser la culture du peuple Kongo, à travers l’exposition des œuvres d’arts, des vêtements et la musique folklorique, produits par des jeunes talents.

Il a soutenu que la culture Kongo, renferme une richesse considérable dans les domaines précités, signalant que sa structure est déterminée à faire mieux aux éditions prochaines.

Parmi les prestataires, on n’a noté, dans la catégorie mode, la maison «Emmak Fashion» du styliste Emmanuella Kadima qui a  présenté les tenues ancestrales, mélangées des pagnes, la  structure «Grace B création» qui a présenté une gamme d’accessoires fabriqués à base de pagnes tels que des bracelets, des boucles d’oreille.

Dans la catégorie œuvres d’art, le public visité les réalisations de graphiste Joslin Luwanga Konga, liés à des thèmes tels que l’imploration, l’exode, la libido, la vitesse du temps et l’éclatement africain tandis que dans la rubrique musique, le chanteur Joslin Balu, a interprété des chants en langue kongo.

La soirée été également agrémentée par le rastaman Tata Manguakila et le chanteur et compositeur Pascal Poba.

ACP


(BTT/PKF)