Organisées sous le leadership de la Banque africaine de développement (BAD), ces assises constituent un rendez-vous des décideurs et bailleurs de fonds des projets intégrateurs régionaux et sous régionaux.

En sa qualité de 2ème vice- président de l’Union africaine et président de la sous-région Afrique centrale, le Chef de l’Etat devrait passer par Libreville pour rencontrer son homologue gabonais Ali Bongo Ondimba.

La conférence de Malabo est d’une importance capitale dans la mesure où elle permettra au Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo de faire entendre la voix de la RDC du haut de cette tribune.

La BAD est très intéressée par le projet INGA en vue de booster l’industrialisation de plusieurs Etats africains.

En prélude des assemblées annuelles de la Banque africaine, le Docteur Adesina, président de la BAD a, au cours d’un point de presse tenu lundi à Malabo en Guinée équatoriale, confirmé l’engagement de la BAD à financer les travaux de construction d’un pont route-rail reliant la RDC et le Congo/Brazzaville. La BAD est composée de 54 pays africains, 26 pays non africains.

ACP


(TN/Rei/Yes)