La délégation de l’organisation de la Francophonie conduite  par la directrice du comité international des jeux de la Francophonie, Mme Zeina Mina, a échangé avec le vice-Premier, ministre a.i. de l’Intérieur et sécurité, Basile Olongo, sur les voies et moyens d’explorer les pistes pouvant conduire à l’organisation de la 9ème édition de ces jeux à Kinshasa en 2021.

Selon Mme Zeina Mina, l’objectif de sa visite est d’évaluer le dossier de la candidature de la RDC à la 9ème édition des jeux de la Francophonie prévue en 2021. Cette visite rentre également dans le cadre de l’évaluation  technique de contrôle des sites sportifs et culturels afin de soumettre le dossier au Conseil d’orientation de l’organisation internationale de la Francophonie en vue de l’attribution des jeux en 2021 en RDC.

Les jeux de la Francophonie, a-t-elle fait savoir, sont organisés et portés par les Etats et différents gouvernements du monde. «Nous  avons besoin de l’engagement de la politique et de la technique de la RDC, nous venons en mission d’évaluation technique qui nécessite l’appui de l’Etat parce que  c’est le  gouvernement  qui porte le dossier de la candidature et  qui propose le budget pour l’organisation des jeux», a-t-elle souligné. Elle a sollicité ainsi l’appui du gouvernement de la RDC autour de la  candidature portant l’organisation des jeux de la Francophonie et d’élaborer un budget y afférant.

La candidature de la RDC déclarée recevable par le comité international des  jeux de la Francophonie (CIJF)

Par ailleurs, Mme Zeina Mina a confirmé que la candidature de la RDC a été déclarée recevable le 20 mars dernier. C’est la raison pour laquelle une délégation du comité international des jeux de la  Francophonie séjourne depuis le dimanche dernier à Kinshasa pour évaluer le dossier de la candidature de la RDC pour la 9ème édition de la Francophonie en 2021.

Cette délégation a été reçue par le ministre au Développement et coopération, John Kwet Mwan Kwet qui a réaffirmé la volonté manifeste de la RDC d’abriter la 9ème édition. Cette visite, a-t-elle dit,  fera l’objet d’un rapport à soumettre au Conseil permanent de la Francophonie afin de désigner le pays hôte de ces jeux en 2021. Une séance de travail est prévue entre le comité d’expert du CIJF et celui de la candidature sur les questions liées à l’état des infrastructures visitées, la logistique, la sécurité et le budget.

ACP


(TN/Milor/GW/Yes)