La directrice adjointe de l’Institut national de préparation professionnelle (INPP), Claudine Ndusi, a indiqué que son institut a en projet la construction dans la ville de Boma, dans la province du Kongo Central, des bâtiments devant abriter les services de l’INPP, ce avec le concours de la coopération Japonaise.

Mme Ndusi l’a révélé mercredi à Kinshasa, au cours de la tournée de presse qui a démarré depuis lundi et qui est organisée par l’ambassade du Japon en RDC, en collaboration avec l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA).

Pour elle, le défi essentiel de l’INPP est de pouvoir achever les projets en cours d’une part, et d’autres parts de transformer ses bureaux de liaison en véritables centres, en vue de faire bénéficier la jeunesse et les populations de l’arrière-pays des services en formation qu’offre l’INPP.

Le suivi post-formation est également un défi majeur de l’INPP, a ajouté Mme Ndusi, qui, à travers le « Fonds solide, aide les apprenants à créer pour leur compte, des micro-entreprises.

Ce fonds dont le montant octroyé cette année est de 8.000 (huit mille) USD. Ce montant a permis à 8 (huit) apprenants porteurs des projets créer leurs propres micro-entreprises après une formation sur l’entrepreneuriat grâce à la JICA.

Pour rappel, la coopération avec la JICA a permis à l’INPP de se doter de plusieurs infrastructures notamment, à Kinshasa, à Goma, à Lubumbashi et bientôt à Kikwit, dans la province de Kwilu où le projet est déjà en gestation.

ACP


(TH/GTM/PKF)