« Gel des ordonnances de nomination à la Gécamines et à la SNCC, Tshisekedi et Kabila : bras de fer à peine voilé », titre Le POTENTIEL à sa Une. A en croire le quotidien, nommés depuis le 4 juin par ordonnances présidentielles, les nouveaux mandataires de la Gécamines et de la SNCC se rongent les ongles, commente ce journal. Et pour cause, le ministre sortant du Portefeuille refuse de signer les lettres de notification, constate le tabloïd. Derrière l’intransigeance de Wivine Mumba, on voit directement la main noire de Joseph Kabila, écrit le journal. Or, depuis Bunia, en Ituri, le chef de l’Etat a choisi la ligne dure en déclarant que lesdites ordonnances « ne seront jamais rapportées », rappelle le confrère. « C’est bien là un bras de fer à peine voilé entre Tshisekedi et Kabila », résume le confrère.

De son côté, FORUM DES AS titre à sa Une : « FCC : Modeste Bahati suspendu ». Le journal de Limete fait savoir que c’est aujourd’hui que sera connu le ticket conduit par Thambwe Mwamba. C’est, sans doute, l’épilogue du feuilleton « Bahati », commente le journal. La sentence est tombée, hier, tel un couperet, ajoute ce canard. « Le leader de l’AFDC-A a été suspendu du FCC. Et ce, pour une durée indéterminée. Ainsi en ont décidé les sociétaires de la méga plateforme initiée par Joseph Kabila », peut-on lire dans les colonnes de ce journal.

Toujours dans le même registre, L’AVENIR titre à son tour : « Pour indiscipline caractérisée, Bahati chassé du FCC ». Le confrère renseigne que la sanction est intervenue après que le président de l’AFDC-A ait été entendu (lors de la première réunion du 8 juillet) sur ses déclarations, très critiques, envers le FCC et son Autorité morale, pour justifier sa candidature contre celle, unanime, de Tambwe Mwamba.

LA PROSPERITE titre à sa Une : « Suspendu ou auto-exclu du FCC : Bahati vers un pari risqué ! ». Des réunions se sont multipliées. Des conseils ont été donnés. Puis, enfin, 24 heures lui ont été  accordées pour qu’il se dédise et qu’il reconsidère sa position, écrit le journal au sujet de ce bras de fer entre Bahati et le reste du FCC. « Mais, Bahati, pour des raisons de conviction,  n’a daigné y accorder le moindre crédit, ni plier l’échine. Agissant en jusqu’auboutiste, il a maintenu, mordicus, sa candidature à la Présidence du Sénat. », ajoute la consœur de Mont Fleuri. Donc, toutes choses restant égales par ailleurs, pense ce quotidien, « Alexis Thambwe Mwamba trouvera sur son chemin, Bahati, devenu, apparemment, moins modeste dans ses ambitions. »

« Le pays en danger ! », s’exclame Le PHARE. Le journal rapporte que de faux fous arrêtés à Limete avec armes, argent, passeports et appareils de communication. « Incroyable mais vrai ! », s’exclame encore le journal. « Des personnes donnant l’impression d’être des malades mentaux ont été démasquées et appréhendés mardi après-midi à Limete. Plus précisément dans le périmètre abritant la permanence de l’UDPS… », renseigne Le PHARE. Sans tarder, fait remarquer le journal, le commissaire provincial de la police ville de Kinshasa, le général Sylvano Kasongo a dépêché des éléments qui sont venus récupérer les faux détraqués mentaux.

Dido Nsapu & Gisèle Mbuyi


(DNK/GM/Yes)