A l’issue de la rencontre Madagascar-RDC livrée le dimanche 7 juillet, dans le cadre de la CAN Egypte 2019, les joueurs des Léopards n’ont pas caché leur mécontentement au sujet de l’arbitrage. Parmi eux, le capitaine Youssouf Mulumbu qui lâche un violent coup de gueule en direction de l’arbitre marocain, Redouane Jaafari. « [...] Y'a pas de penalty sur Bolasie ! On est en 2019. Il y a des caméras ! Il y a 4 arbitres et on voit encore ce genre de choses-là sur le terrain ? C'est navrant ! », fulmine le capitaine congolais.

Le Congolais se plaint du nombre élevé des fautes sifflées contre les Léopards. « Et ça sert à quoi de venir jouer à la CAN si on retrouve encore ces choses où on voit 30 fautes contre le Congo ? J'essaie de jouer de la tête, je ne touche même pas le joueur, il siffle contre nous. On n'avait pas le droit de parler. Il était irrespectueux vis-à-vis de nous. Il était vraiment arrogant !

Le joueur de Kilmarnock (Ecosse) ne trouve pas d’intérêt de jouer une compétition dont on connait déjà l’issue. « A quoi ça sert de jouer contre ces équipes-là ? Au tant mieux leur donner la coupe directement ! », peste l’ancien joueur de Paris Saint Germain.

Alors que Orange football et RFI tentent de relancer en demandant si c'est vraiment l'arbitrage qui a fait pencher la balance du côté Malgache, le natif de Kinshasa décoche : « Aah ? Vous n'avez pas vu ? », persifle-t-il. « Regardez le deuxième but (malgache), hors jeu ! Le penalty sur Bolasie, y a pas penalty ? C'est des caméras, ce n'est pas moi ! Il y a des actions qui sont flagrantes ! », pense Mulumbu.

Son entraineur, Florent Ibenge, lui-aussi, n’a pas ménagé l’arbitrage de M. Redouane Jaafari. Il en est de même pour d’autres joueurs, y compris le milieu de terrain de Birmingham (D2 Angleterre) Jacques Maghoma – réputé réservé – mais n’a pas épargné l’arbitre. Ils accusent notamment ce dernier d’avoir faussé la rencontre.

Dido Nsapu/MMC


(DNK/Yes)