L’assistant de recherche à l’Académie des Beaux-arts de Kinshasa(ABA), Raymond-Marie Lelo Puati Musong a recommandé lundi, lors d’un échange avec l’ACP, aux jeunes musiciens congolais de s’inspirer de la chanson « Nakei Nairobi » (7février 2019) de feu Pascal TabuLey Rochereau pour contribuer à l’éducation morale des compatriotes.

«Dans la chanson Nakei Nairobi, interprétée par Mbilia Bel, l’auteur compositeur a mis en exergue l’importance de l’amitié d’enfance qui, à son avis, peut dépasser l’amour fraternel, considérant l’ami comme un jumeau », a-t-il relevé rapportant la métaphore de la douleur atroce de l’absence d’un ami imaginaire Duni, qui séjourne difficilement à Nairobi, au Kenya.

Rochereau illustre, dans cette chanson à succès, le véritable sens à donner à l’amitié quand il parle du déplacement de quelqu’un jusqu’au Kenya pour sortir son amie de la souffrance. A ce moment où le pays est  englouti dans les mauvaises mœurs.

ACP


(BTT/PKF)