Daipn pourra être relancé après la visite du Conseiller principal du chef de l’Etat au collège de la planification, agriculture, pèche et élevage sur ce site qui a fait un constat amer et désolant.

M. Ambroise Kazumu, a déclaré que l’objet de sa mission est de faire un état des lieux sur les entités agricoles de la Présidence.

Il a débuté sa visite au bureau administratif de l’ancien DAIPN où il s’est longtemps entretenu avec les cadres et agents ainsi qu’avec les chefs coutumiers de cette contrée.

Ensuite, il s’en est suivi d’une visite guidée des camps hébergeant les familles des travailleurs de cette structure. Le constat est amer et critique, car les conditions sont précaires. Un autre site visité : le nouveau Daipn réhabilité en 2009 et géré par une entreprise israélienne. Là-bas, une faible production a été remarquée.

Sur les 42 bâtiments disponibles pour l’élevage des poussins, un seul est à ce jour opérationnel. Réalité quasi similaire au pavillon des pondeuses où deux bâtiments sur six sont actifs.

Quelques hectares des légumes constitués des choux pommés, des poivrons, des tomates ont été également visités.

Ambroisse Kazumu a terminé sa visite en formulant des recommandations à ces agents et il a également apaisé les esprits des cadres de cette entreprise impayée depuis 1994.

Gisèle Mbuyi/MMC


(GM/SNK/Yes)