Reçue par le Chef de la Division Urbaine des Affaires Sociales, M. Franklin Kinsweme, en présence du Chef de Division de l’Inspection sociale urbaine, M. Georges Okitedimba Okongo, Mme Bena Kabamba n’a pas caché sa langue en poche. Pour se rendre à l’évidence, elle a tenu à palper du doigt les réalités de terrain.

La représentante du gouvernement de la ville-province de Kinshasa a déclaré avoir débuté sa visite par la Division Urbaine, l’Inspection urbaine et l’OES avant sa prochaine descente sur les Centres de Promotion Sociale (CPS) pour boucler par les Ong partenaires. Mme Bena a rassuré de mettre toute son expertise en œuvre, afin de relever les défis qui l’attendent, au chevet de ses prérogatives.

Conformément à ses attributions, Bena Kabamba a manifestement fait savoir que c’est le social qui la porte à cœur. Le défi à relever est énorme, et elle va faire de son mieux pour l’amélioration des conditions de service et des infrastructures.

Plusieurs temps forts ont marqué cette rencontre, à savoir, la présentation des cadres à la Commissaire Générale, à savoir, les Chefs des Bureaux de la Division Urbaine, ceux de l’Inspection sociale urbaine, les chefs des cellules, les chefs des services sociaux communaux et les directeurs des CPS.

Dans son mot de bienvenu, le Chef de Division Kinsweme a présenté, de façon panoramique, la Division Urbaine des Affaires Sociales/Ville de Kinshasa. Selon le Chef de Division, cette structure est un service administratif et technique du Ministère des Affaires Sociales mis à la disposition du

Gouverneur de la Ville pour assurer l'encadrement et la protection des groupes vulnérables notamment, les personnes vivant avec handicap, les personnes de troisième âge, les enfants en situation difficile... Elle a été créée par l'ordonnance présidentielle n° 80-211 du 27 aout 1980.

Ses bureaux sont situés dans l'enceinte du Centre de Promotion Sociale de la Commune de KAsa-Vubu sur l'avenue Busudjanoa au numéro 34, Quartier des Anciens Combattants dans la Commune de Kasa-Vubu.

Pour son fonctionnement, la Division Urbaine des Affaires Sociales s'appuie sur les Centres de Promotion Sociale qui constituent les portes d'entrée de l'action sociale dans les communautés. Ils sont disséminés à travers les Communes de la Ville de Kinshasa. Mais pour des raisons évidentes, la DUAS ne fonctionne qu'avec 10 Centres de Promotion Sociale qui représentent dix communes de la Ville de Kinshasa.

En effet, les communes de Kintambo, Barumbu, Limete, Lemba, Maluku, Mont-Ngafula, Makala, Kisenso, Bumbu et Kinshasa n'ont pas des CPS par manque d'infrastructures.

Parmi les 10 centres fonctionnels, il y en a 8 qui organisent des formations dans les conditions assez viables. Il s'agit des CPS Kasa-Vubu, N'Djili, Matete, Lingwala, Kalamu ; Bandalungwa, Selembao/Cité-verte, et Kinkole. Les autres CPS sont confrontés à des problèmes de vétusté d'infrastructures très avancés et de spoliation par des tiers tels que le CPS Ngiri-Ngiri et Ngaliema.

Il faut noter que les Centres de Promotion Sociale constituent la porte d'entrée de l'action sociale dans les communautés, a renchéri le Chef de Division.

Par ailleurs, le Chef de Division Kinsweme a ajouté qu’il existe au sein de la Division Urbaine, un service d'appui placé sous l'autorité directe du Gouverneur de la ville et qui jouit de l'autonomie de gestion tant administrative que financière appelée Inspection Sociale Urbaine.

Elle a pour mission de coordonner et de contrôler les activités de l'Inspection provinciale et rend compte à la hiérarchie. Ce service a pour tâches entre autres : Inspecter et assurer les activités des services des Affaires Sociales de la ville de Kinshasa; de vérifier l'application des instructions officielles par les services des affaires sociales dans la ville de Kinshasa et des partenaires au moyen des audits.

Comme service de mise en œuvre des actions et de la politique du gouvernement provincial de la Ville de Kinshasa, la DUAS éprouve de nombreuses difficultés de fonctionnement et de moyens opérationnels dans la réalisation de ses objectifs. Il a enfin indiqué que la DUAS rassurait à son hôte sa loyauté, sa disponibilité et tout son accompagnement pour la réussite de son mandat à la tête de cette structure.

Raymond Okeseleke/MMC


(ROL/GW/Yes)