Le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, séjourne depuis le mardi 16 juillet à l’extérieur du pays. Il est à la tête d’une délégation composée du ministre provincial près le gouverneur en charge de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel -EPSP-, Charles Mbuta Muntu, du coordonnateur chargé des investissements, Emmany Mputu, et de quelques experts.

Le patron de la ville de Kinshasa est allé rencontrer des hommes d’affaires et des investisseurs européens en vue de la concrétisation du programme d’action quinquennal du gouvernement provincial de Kinshasa, étalé sur la période allant de 2019 à 2023.

A Istanbul en Turquie, la première étape de cette tournée, le n°1 de la capitale RD-congolaise a échangé avec plusieurs groupes d’investisseurs qui ont promis de  venir, dès le mois d’août prochain, à Kinshasa pour réaliser des études de faisabilité et planifier l’exécution de tous les projets prévus, notamment dans le domaine des infrastructures routières et immobilières pour la modernisation de la ville de Kinshasa. Les travaux prévus concernent entre autres la construction des routes secondaires, des parcs d’attraction, des usines de recyclage des déchets ainsi que des centres commerciaux.

Toujours en Turquie, des séances de travail conjointes avec les groupes d’investisseurs contactés par le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi ont eu lieu avec le Conseiller spécial du Chef de l’État en charge de la promotion des investissements, Kabongo, lui aussi faisant partie de la délégation pour cette tournée. Après Istanbul, le gouverneur Ngobila et sa délégation se rendront à Paris en France, pour la même mission. Avec tous ces contacts, la ville de Kinshasa va sans nul doute revêtir sa robe d’antan. Ce, grâce à l’Opération «Kinshasa Bopeto» qui sera lancée dans les tous prochains jours.

Olitho Kahungu/AfricaNews


(TN/Milor/Yes)