La répartition des postes au sein du gouvernement Ilunga Ilunkamba semble diviser au sein du parti cher au Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi, « Udps ».

Et pour cause, la problématique sur le quota.

Dans une correspondance adressée au Chef de l’Etat, la Commission électorale permanente de l’Udps(Cep), piloté par Jacquemin Shabani réclame 3 ministères importants dans le gouvernement Ilunkamba en gestation.

Jacquemin Shabani a fait savoir que la gestion de l’exécutif actuel du parti Udps est non propice à un climat de convivialité au sein de cette grande famille politique.

Pivot central de la stratégie de l’Udps dans la conquête du pouvoir, la Cep dénonce le traitement de mépris qu’elle subit dans l’exécutif du parti et regrette qu’elle n’ait pas été consultée dans le processus de répartition des responsabilités alors qu’elle a en son sein des personnes qualifiées.

Ainsi, elle invite le Président de la République à rétablir l’équilibre avec un juste partage dans le quota octroyé à l’Udps et réclame de ce fait, trois ministères importants dans le gouvernement.

Gisèle Tshijuka


(GTM/GW/Yes)