Le responsable du comite de riposte, Jean-Jacques Muyembe propose un couvre-feu de 20 heures à 5 heures, le port obligatoire des masques dans les lieux publics ainsi que le prorogation de l'état d'urgence sanitaire. Il a fait cette proposition lors d'une rencontre ce jeudi 16 avril à Kinshasa avec le Directeur de cabinet adjoint du chef de l'État et du Vice-Premier ministre chargé Budget, du Vice-Premier ministre chargé de la Justice et les conseillers du chef de l'État en charge des maladies universelles et celui du collège de santé et bien-être.

Pour Muyembe, le pays pourrait atteindre le pic épidémiologique mi-mai.

Plus de 260 cas positifs sont recensés au 15 avril 2020 dans le pays pour 22 décès et 23 guéris.

Socrate Nsimba