La Présidence de la République est montée au créneau pour démentir  les allégations du magazine Jeune Afrique, selon lesquelles elle aurait consommé 17,6 millions de dollars américains, pour le seul  mois de juillet, sur ses prévisions budgétaires de 16 millions de dollars américains s’étalant de juillet à septembre 2020.

Dans un communiqué officiel, elle indique clairement que selon le Plan de trésorerie, pour le mois de juillet, la Présidence de la République n’a consommé que l’équivalent d’environ 10 millions de dollars américains soit 19 923 000.000 Francs congolais.

D’où, note-t-il, il y a un écart de plus de 7,6 millions de dollars par rapport aux montants avancés par notre confrère, qui ne sont jamais passés dans ses livres mais qui figurent dans le Plan d’engagement.



Puis de soutenir : « Cette enveloppe budgétaire de 10 millions de dollars américains, a servi notamment aux rémunérations du personnel de la Présidence de la République et au frais de fonctionnement et que par ailleurs, des données de plusieurs mois qui ont suivi la déclaration de la pandémie du coronavirus renseignent que la Présidence de la République n’a guère dépassé le plafond de 5 millions de dollars américains mensuels ».

En outre, dit-il,  sur un crédit voté d’environ 200 millions de dollars américains pour l’exercice budgétaire 2020, la Présidence de la République n’a consommé que 56 millions de dollars américains entre janvier et début août, selon les chiffres du Plan de trésorerie, consolidés à début aout disponibles au Ministère des Finances rapportant  par ailleurs que la Présidence de la République signale que les dépenses publiques des institutions sont mieux renseignées par un autre instrument, le Plan de trésorerie établi au Ministère des Finances plutôt que dans le Plan d’engagement du Ministère du Budget.

Boni Tsala


(BTT/PKF)