Les lampions se sont éteints le lundi, 24 août 2020 à l’hôtel du gouvernement   où durant 4 jours, les participants  composés des cadres et agents des Petites et moyennes entreprises et artisanat (Pmea) ont  assisté à l’atelier sur les Etats généraux des Pme.

Le thème principal était : quelles Pme pour l’émergence de la Rdc à l’horizon 2030.

Ces assises se sont inscrits dans la  droite ligne de la vision du Chef de l’Etat qui lors de son allocution devant le Parlement a préconisé un programme ambitieux de promotion de l’entreprenariat des jeunes avec comme point de chute la création d’une classe moyenne nationale composée de grands hommes et femmes d’affaires.

Aussi par dans la même optique, le gouvernement congolais sous le leadership du Premier ministre dans son programme d’action gouvernementale fait de l’émergence des Pme congolais la clé de route de la relance économique et de croissance inclusive.

C’est ici  l’occasion de saluer les efforts du Secrétaire général au Pmea, Joseph Lunanga qui malgré la crise sanitaire liée au Covid-19 s’est engagé pour permettre à toutes les parties prenantes de s’approprier la vision de ces assises.

Durant 4 jours, les participants ont réfléchi et ont formulé des recommandations : au président de la République ; de promulguer dans le meilleur délai la  loi portant promotion de l’entreprenariat en Rdc et promulguer dans le meilleur délai le code de l’artisanat.

Au Parlement,  de disponibiliser d’une dotation orientée vers l’entreprenariat pour appuyer les efforts du ministère en charge des Pmea.

Au gouvernement, mettre en œuvre le Programme national de développement de l’entreprenariat du Congo (Pronadec), accélérer  le processus de mise en œuvre du fond de garantie des Pme ;

Mettre en œuvre le fond d’appui en termes de subvention aux Pme ;

Mettre en place une banque d’investissement de projets de Pme ; insérer le ministère des Pmea dans la nomenclature des services générateur des recettes et des ministères stratégiques ; allouer un budget conséquent aux Pmea  pour lui permettre de jouer pleinement son rôle et améliorer significativement les conditions de vie et de travail des agents et cadres des Pmea en terme de prime permanente et améliorer le cadre de travail  et de matériel de travail.

Au Pmea : de créer un cadre de concertation permanente entre les acteurs du secteur….

Le Secrétaire général aux Pmea, Joseph Lunanga a remercié les participants et leurs a demandé de s’approprier les recommandations de ces assises.

Gisèle Tshijuka


(GTM/PKF)