Pour enrayer la propagation de la pandémie de Covid-19 dans la ville de Bukavu, une décision a été prise par le gouverneur de la province du Sud-Kivu, Théo Ngwabije. A partir de lundi 31 août, dans la ville de Bukavu, le port de masque de protection est devenu obligatoire.

Selon Radiookapi.net, la police est déployée dans les carrefours pour utiliser une méthode pédagogique, avant l’étape de répression avec paiement des amendes, plus précisément au marché de Nyawera, qui est un carrefour mouvementé.

D’après la même source, la plupart des citoyens ne respectent pas le port de masque, une fois passée la barrière policière. La population de Bukavu néglige le port du masque, depuis la levée de l’état d’urgence sanitaire décrété en RDC par le président de la République, Félix Tshisekedi.

Il sied de signaler que le nombre de contaminations au nouveau coronavirus est stable dans la province, un nouveau cas positif a été confirmé à Bukavu, le 25 août dernier, après plus de 6 semaines sans nouveau cas. Ce qui ramène le cumul à 298 cas confirmés, dont 249 malades guéris et 46 personnes décédées dans cette partie du pays.

Sylvie Meta


(SM/DNK/Yes)