C’est dans un mémorandum remis au ministre intérimaire de l’Energie du Haut-Katanga, Joseph Kayumba, à l’Hôtel du gouvernement provincial à Lubumbashi, que ces derniers se sont exprimés. Vu les loyaux services rendus à la SNEL, et en attendant le numéro matricule conformément à la lettre AFF du 19 décembre 2018 relative à la fin de prestation des journaliers, ils ont décidé chacun de travailler à son poste d’affectation jusqu’à nouvel ordre.

Ils ont, par ailleurs, demandé à ladite entreprise d’assumer ses responsabilités. Et que le nombre exact de journaliers non mécanisés n’a pas été précisé, indique l’ACP.

Gisèle Mbuyi


(GM/DNK/Yes)