Le Coordonnateur national du Front Commun pour le Congo (FCC), Néhémie Mwilanya, ont eu des entretiens le lundi 7 septembre 2020 à Kinshasa avec le Président de Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) Mgr Marcel Utembi.

Aucune déclaration n’a été faite à l’issue de ce tête-à-tête mais pour certains analystes, la  rencontre entre les deux personnalités peut être considérée comme un nouveau pas dans le cadre du réchauffement des relations entre la famille politique du président honoraire Joseph Kabila, autorité morale du FCC et l’Eglise catholique.

Les deux parties ont eu des divergences sur certains sujets à la veille des élections de décembre 2018.

Mais en janvier dernier, l’ancien directeur de cabinet du président Joseph Kabila a rencontré l’Archevêque de Kinshasa et vice-président de la CENCO, le Cardinal Fridolin Ambongo Besungu avec qui ils ont passé en revue les sujets à l’origine de leurs division.

A l’occasion, le Coordonnateur du FCC a remis à Mgr Ambongo, les clés de la jeep que le président Joseph Kabila avait promis à ce prélat catholique lors de sa prise de fonction canonique comme nouvel Archevêque métropolitain de Kinshasa en remplacement au Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya avant son élévation comme Cardinal.

Boni Tsala


(BTT/PKF)