Ce sera une première dans l’histoire du pays en ce qui concerne le domaine de lutte contre le réchauffement climatique. En prélude de cette grande cérémonie, le ministre de tutelle poursuit son plaidoyer auprès des confessions religieuses pour leur adhésion à cette vision.

Il a déjà reçu l’adhésion de l’église catholique, de l’église orthodoxe et celle du Christ au Congo (ECC).

Le projet d’institution des jardins scolaires à travers le pays avait été adopté par le gouvernement congolais à l’issue d’une réunion du conseil des ministres tenue le 14 août dernier. Ce programme vise à réaliser un grand chantier communautaire et éco-citoyen de restauration écologique à fort bénéfice socio-économique au profit des populations urbaines et rurales. Il devrait couvrir les 26 provinces sur une superficie totale de 5 millions d’hectares.

Sylvie Meta


(SM/PKF)