C’était devant le chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi, en janvier dernier à Kinshasa que Junior Ilunga Makabu est entré dans l’histoire comme le premier boxeur congolais champion du monde de la World Boxing Council (WBC) après avoir battu le Polonais Michael Cieslak. Huit mois après, il est plus que temps de mettre cette ceinture en jeu, pour ne pas qu’elle lui soit retirée.

« D'ici là, je dois défendre ma ceinture pour ne pas être déclassé du classement de la WBC. C'est pour cela que nous sommes allés voir le ministre qui nous a dit que tout allait bien. Le dossier était déjà aux Finances…Nous avons vu le ministre pour un peu activer le dossier afin que cela ne se passe comme c'est souvent le cas dans notre pays », avait déclaré Junior Ilunga Makabu lors de son point de presse le mardi 8 septembre.

Sa seule grande inquiétude est de voir le gouvernement ne pas honoré à temps son engagement. Ce qui pourrait fortement le pénaliser.

Socrate Nsimba


(SNK/Yes)