Le Président de la République Félix Tshisekedi a finalement accordé, dimanche 20 septembre au domaine présidentiel de la N’sele, une audience à son prédécesseur Joseph Kabila, rapporte AFRICANEWS.

Puisqu’il n’y a pas eu un communiqué final sanctionnant cette rencontre, plusieurs sources concordantes ont fait savoir, dans la soirée de dimanche, que Tshisekedi et Kabila, sont en train de réfléchir sur comment ramener leurs lieutenants respectifs à l’ordre.

« Ils sont déterminés à apaiser les tensions récurrentes menaçant leur coalition en aplanissant les divergences entre le FCC et le CACH, ils ont également évoqué la mise en place dans les entreprises publiques et la petite territoriale », indique AFRICANEWS.

Pour LE POTENTIEL, la bonne foi de Félix Tshisekedi et Joseph Kabila est mise à l’épreuve. Après un long moment de jeu de cache-cache, ces deux hautes personnalités du pays s’accordent-elles finalement pour calmer le jeu et mettre la case RDC à l’abri d’un feu assassin ?, s’interroge le confrère.

Tshisekedi-Kabila d’hier dimanche, si c’est la posture républicaine qui est mise en évidence entre les deux personnalités, l’incidence positive sera directe au sein de la coalition où des combines et intérêts partisans des groupes politiques devront s’effacer dans l’optique notamment de maintenir le gouvernail FCC-CACH dans la bonne direction, souligne ce tabloïd.

L’AVENIR tient de bonnes sources que le Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi sera ce mardi 22 septembre 2020 à Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu.

Même si son agenda n’est pas encore connu, L’AVENIR croit savoir que Félix Tshisekedi va palper du doigt la réalité des Congolais qui sont victimes de l’insécurité devenue criante dans cette partie du pays.

Selon certaines indiscrétions, le Chef de l’Etat risquera d’y présider le mini-sommet par vidéoconférence. Celui-ci doit réunir, outre la RDC, les Chefs d’Etat ougandais, rwandais, burundais et angolais pour se pencher sur trois thèmes à savoir : la Paix et la sécurité dans la région, les relations diplomatiques et politiques entre ces Etats ; la relance des activités économiques dans le contexte actuel de lutte contre la Covid-19.

L’Agence congolaise de presse (ACP), rapporte qu’au cours du Conseil des ministres de vendredi dernier, le Président Félix Tshisekedi a informé les ministres des réformes indispensables pour accéder aux facilités de crédits du FMI.

Il s’agit de la gouvernance de la Banque centrale du Congo, de la transparence dans le secteur des Mines et de la présentation d’un budget réaliste.

Au sujet de ce même Conseil des ministres, CONGO NOUVEAU rapporte que le Plan stratégique 2020-2022 du ministère de la Pêche et Elevage, proposé par le ministre de la Pêche et Elevage Jonathan Bialosuka a été approuvé.

Ce plan s’inscrit dans la logique de doter ce ministère d’un document qui servira à la fois d’orientation et de lobbying dans les trois secteurs, à savoir la pêche, l’élevage et l’aquaculture dans les 3 prochaines années.

Théodore Ngangu


(TN/Yes)