Le Parc national des Virunga accueille deux nouveaux individus gorilles. Ce parc situé dans l’Est de la République démocratique du Congo a enregistré deux jumeaux gorilles. « Une équipe d’éco-gardes a découvert une naissance des jumelles au sein de la famille Nyakamwe dans la zone de Bukima, secteur Mikemo, dans le parc national des Virunga », a déclaré Olivier Mukisya, le chargé de communication du Parc national des Virunga (PNVi).

Gato – le nom de la mère de ces deux bébés jumeaux – a déjà eu huit autres naissances, assure le parc dans un communiqué. Et tous ces rejetons sont en vie. Avec les deux jumelles, elle porte, à elle seule, ses naissances à 10 individus. Cette réserve naturelle inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, a connu 12 naissances des bébés gorilles dans différentes familles uniquement depuis début 2020.

Selon l’équipe de localisation de ces espèces dans la forêt, la femelle mère des jumelles a été localisée lundi dernier. « Lundi 21 septembre 2020, vers 11h30, nous avons effectué une descente sur terrain accompagné par mon collègue et deux Hugo, après 1 heure et demi de marche, nous avons rencontré l’équipe de localisation qui nous attendait dans la forêt, de là, avons suivi ensemble la famille pour identifier la femelle qui aurait donné naissance. Juste quelques minutes, la femelle a été localisée, c’est Gato qui a donné naissance, des jumelles », a témoigné l’éco-garde Katutu Jacques, le chargé du monitoring dans le secteur sud du Parc National des Virunga.

Malgré cette bonne nouvelle, le Parc national des Virunga reste menacé. Cette réserve est en proie à l’insécurité des groupes armés qui écument l’Est de la République démocratique du Congo. Plusieurs éco-gardes ont été pris pour cible notamment des rebelles rwandais des FDLR. A côté de cette insécurité se pose aussi le problème de braconnage. Les gorilles des Virunga sont menacés et sont « toujours en danger parce que la situation sécuritaire est globalement imprévisible. A ceci, il faut ajouter le braconnage. », relève Olivier Mukisya.

Dido Nsapu


(DNK/Yes)