« Sylvestre Ilunga Ilunkamba appelle à la maximisation des ressources publiques », titre FORUM DES AS au sujet de la clôture du Forum sur " la performance dans la gouvernance de la Nation " hier, jeudi 24 septembre, à Fleuve Congo Hôtel.

Le chef du Gouvernement promet de soutenir la diversification et la digitalisation des recettes publiques, de même que l'installation des directions des régies financières dans toutes les nouvelles provinces, résume le tabloïd.

Parmi les recommandations phares assorties de ce forum organisé par la Coordination pour le Changement des Mentalités (CCM), l’Agence de Prévention de Lutte contre la Corruption (APCL) et l’Association pour l’Accès à la Justice (ACAJ), LA PROSPERITE note la diversification des sources des recettes publiques, l’installation de Directions des Régies Financières dans toutes les nouvelles Provinces, l’adoption de la loi de lutte contre la Corruption, l’intégration des enseignements d’éthique et de bonne gouvernance dans les cycles scolaires et académiques, la restructuration de la Banque Centrale du Congo, l’amélioration des conditions Socio professionnelles des Agents et Fonctionnaires de l’Etat, la réforme de la DGDA, l’adoption d’une loi déterminant les conditions de l’Amnistie et autres.

AGENCE CONGOLAISE DE PRESSE (ACP) note que le Premier ministre a exhorté les participants au Forum à faire la restitution des recommandations phares au sein de leur sphère d’activités quotidiennes respectives, pour renforcer des efforts dans la lutte contre la corruption.

Par ailleurs, AFRICANEWS qui rende compte de la rentrée de la Fédération des entreprises du Congo (FEC) le même jeudi à Kinshasa, note qu’Albert Yuma, patron des patrons, a appelé le Parlement, représenté à cette cérémonie par des deux speakers, Alexis Thambwe et Jeanine Mabunda, à voter cette fois-ci « un budget réaliste » qui n’entraînera pas la souffrance de la population et a appelé le gouvernement à promouvoir « un protectionnisme intelligent » pour favoriser l’essor de l’industrie locale.

Au chapitre purement politique, CONGO NOUVEAU titre : « Lamuka, aucune tension entre Muzito et Fayulu ». Le trihebdomadaire cite la cellule de communication du parti politique de Martin Fayulu- l’Engagement pour la citoyenneté et le développement (ECIDE), qui a rejeté l’information véhiculée par site 7sur7.cd selon laquelle une tension aurait élu domicile entre Martin Fayulu et Adolphe Muzito, deux leaders de Lamuka, au sujet du contenu de la déclaration qui devra sanctionner la remise et reprise de la présidence tournante de la coalition. Elle s’est insurgée contre une « rumeur érigée en information non vérifiable ».

« Rapport Mapping, Congolais : ‘’grosse gueule pour l’argent et le pouvoir’’ », titre, d’une plume engagée, LE POTENTIEL qui se demande si le Congolais est-il inconscient, amnésique ou négligent. « Alors que le Rapport Mapping de plus de 550 pages, produit d’octobre 2008 à mai 2009, décrit avec précision et minutie les atrocités commises en RDC entre mars 1993 et juin 2003, les Congolais eux-mêmes sont ailleurs. Entretemps, au pays, c’est l’impunité qui perdure ? Et cela, durant 27 ans maintenant », regrette la tabloïd.

Socrate Nsimba


(SNK/Yes)