La conseillère du chef de l’Etat en charge de la lutte contre les violences faites à la femme et de la jeunesse congolaise, Chantal Yelu Mulop a, au cours d’une rencontre des membres de l’ONG « ADEFAT », appelé les femmes congolaises en général à dénoncer toutes formes de violences faites à leur égard pour appuyer le chef de l’Etat dans cette lutte.

Profitant de la tribune lui offerte samedi dernier par les responsables de l’ONG « Alliance des Démocrates Fatshistes » (ADEFAT), au siège de cette plateforme, madame Mulop a invité les femmes congolaises à soutenir et à encourager des initiatives qui visent leur promotion.

Par la même occasion, elle a fait savoir que le cabinet du chef de l’Etat est en train d’élaborer un programme visant à diminuer le taux de chômage de jeunes mais également à trouver une solution face à la problématique de la situation des enfants vivant dans la rue.

La conseillère du président de la République a, par ailleurs, remercié le chef de l’Etat, pour la réinsertion des femmes dans son gouvernement.

Cathy Ibandula


(CI/Yes)