Dans un communiqué, la mairie de la ville de Lubumbashi a interdit, vendredi 2 octobre 2020, toutes les rencontres de football dans la ville cuprifère pour limiter la propagation de la pandémie de Covid-19. Et cela, jusqu’à nouvel ordre. Une décision que la LINAFOOT ne digère pas du tout ! Immédiatement, la commission de gestion de cette ligue a réagi.

« La raison sanitaire évoquée ne peut se justifier, car justement, le huis clos répond à cet impératif. La commission de gestion de la Ligue nationale de football ne comprenant pas les raisons qui ont milité à la prise de votre décision, maintient l'organisation des matchs dans la ville de Lubumbashi. » a écrit la Linafoot. L’organe faitier du championnat national ne s’est pas limité là. Il menace : « [La Linafoot] se réserve le droit de sanctionner le club qui ne se présentera pas le jour du match conformément aux règlements généraux sportifs. ».

Le championnat national qui a débité vendredi 2 octobre 2020 à Kinshasa devait se poursuivre ce samedi 3 octobre 2020, à Lubumbashi avec une affiche non de moindre : FC Lupopo face à Lubumbashi Sport. Et Mazembe va affronter Blessing le dimanche 4 octobre. Deux rencontres qui verront les deux géants du Haut-Katanga se livrer à un duel à distance pour se positionner déjà en tête de ce championnat, après avoir vu FC Renaissance de Kinshasa et Maniema Union de Kindu se neutraliser (2-2) au stade des martyrs de la Pentecôte, à Kinshasa.

Dido Nsapu


(DN/PKF)