« Pour sécuriser les entraîneurs dans leur carrière, d’ici là, la FECOFA va fixer le taux minimum de ce que chacun d’eux, sous ce nouveau statut de la Licence fédéral A, devra toucher selon qu’il preste dans un club de la Ligue I ou de la Ligue II de la Ligue nationale de football. A la longue, on envisagera d’en faire autant pour les entraîneurs des équipes des ententes et ainsi de suite », a déclaré le président de la Fédération congolaise de football association (FECOFA), Constant Omari Selemani, à l’issue, le lundi 5 octobre, du séminaire de formation de Licence fédérale A des entraîneurs organisé à Kinshasa.

Ils étaient, au total, cinquante entraîneurs de Kinshasa et des provinces à bénéficier de cette formation  dispensée par la direction technique nationale de la FECOFA.

Constant Omari a rassuré ces nouveaux licenciés que la FECOFA sera leur premier avocat dans leurs engagements contractuels avec les clubs. Il leur a en outre encouragé à viser la licence A de la Confédération africaine de football. Cette licence qualifie les entraîneurs pour diriger toutes les équipes au niveau continental.

Socrate Nsimba


(SN/PKF)