La France est disposée à accompagner la Rdc dans le domaine de l’enseignement primaire, secondaire et technique. C’est ce qui ressort de l’échange intervenu le jeudi, 08 octobre entre l’ambassadeur de France en Rdc et le ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement primaire secondaire et technique.

François Pujolas a affirmé que grâce à la coopération bilatérale entre Kinshasa et Paris, la France est déterminée à renforcer son appui dans le domaine de la formation des enseignants et un projet de création d’un Institut de formation des enseignants et professeurs est même déjà en gestation.

Le patron de l’Epst, Willy Bakonga a de son côté fait savoir que les cours à distance un modèle pédagogique qui a fait ses preuves pendant la période de trêve scolaire suite à la pandémie de coronavirus pourra aussi être implémentée en complément au travail remarquable qu’effectue Educ TV., chaîne thématique du ministère de l’Epst et bientôt Educ Fm en cours de création.

Etant l’un des partenaires de la Rdc dans le domaine de l’éducation, la France compte ainsi apporter une contribution substantielle en participant à toutes les étapes des réformes initiées par le ministère de l’Epst.

Il sied de relever que ces échanges sont intervenus à quelques jours de la visite de la Directrice générale de l’Unesco à Kinshasa qui met un pont d’honneur sur l’éducation de la jeune fille.

Gisèle Tshijuka


(GTM/Yes)