En attendant, Claude Ibalanky, Coordonnateur du Mécanisme National de suivi de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba, a été prié, vendredi 9 octobre, d’entrer en contact avec la Direction du Cabinet du chef de l’Etat, Félix Tshisekedi pour y prendre toutes les dispositions en rapport avec l’organisation matérielle de ladite réunion à l’issue de laquelle sera adopté le rapport complet sur les préparatifs y afférents.

Pour rappel, c’était au mois de mars 2019 que le président Félix Tshisekedi et l’ancien envoyé spécial de l’ONU dans la région des Grands Lacs, Said Djinnit, avaient amorcé les préparatifs de ces assises dans la capitale congolaise. Il sied de rappeler également que l’Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération pour la RD Congo et la région avait été signé en février 2013 par 11 pays de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL), à Addis-Abeba, au lendemain de la prise de la ville de Goma par les rebelles du M-23.

Le 10e  Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernements des pays signataires de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba devrait principalement se tenir le 22 février 2020. Mais il a été reporté plusieurs fois pour des raisons diverses.

Gisèle Mbuyi



(GMM/PKF)