A cette occasion, le porte-parole des FARDC a rappelé que les Forces armées de la RDC sont apolitiques, nationales, républicaines et forment un tout inséparable, un corps bien huilé dévoué à la stabilité et à la sécurité du pays. Il a soutenu que pour leur fonctionnement, les FARDC reçoivent diverses allocations financières, logistiques, techniques et structurelles, adaptées et conséquentes en vue des succès des opérations au travers d’une gestion transparentes des ressources humaines et matérielles débloquées continuellement de manière interrompue.

Le général major Léon Richard Kasonga a affirmé que les auteurs des appels à la révolte des militaires dans les réseaux sociaux ont échoué et leur brouhaha ne passera pas.

S’agissant du déplacement du quartier général des FARDC, il a tenu à expliquer que c’est depuis longtemps que ce déplacement s’est imposé au regard notamment de la vétusté du bâtiment abritant actuellement le quartier général et au nombre sans cesse croissant des cadres qui y œuvrent. Les travaux pour la construction d’un nouveau quartier général vont démarrer d’ici le début de l’année prochaine dans un site dont il n’a pas voulu révéler l’emplacement.

Théodore Ngangu


(TN/Yes)