Marcelin Bilomba a dénoncé la magouille dans la gestion des finances publique alloué aux écoles en Rdc en cette période où la covid-19 continue à secouer l’humanité.

Dans un message publié sur son compte twitter, le conseiller principal du chef de l’Etat au collège économie et finances a indiqué qu’au moment où les écoles étaient fermées suite à la covid-19, le ministre des Finances, Sele Yalaguli a ordonné les paiements des frais de fonctionnement de ces dernières soit, 9,556 milliards des Cdf ou 4,7 millions des Usd par mois pour un total 19 millions Usd. Et cela, pendant une période de 4 mois.

Par ailleurs, Marcelin Bilomba s’est interrogé sur ce qu’a réalisé comme audit l’inspection générale des Finances(Igf).

En effet, une mégestion des fonds alloués à la riposte contre la covid-19 est décrié régulièrement en Rdc. Et les agents engagés dans cette riposte accusent plusieurs mois d’impaiement. En dépit de manifestations organisées par ceux-ci, leur situation n’est pas toujours réglée.

Il sied de savoir également que le conseiller principal du chef de l’Etat au collège économie et Finances a dernièrement réagi à propos du rapport de reddition des comptes publics faisant état d’un dépassement budgétaire à la présidence de la République à 14.000%.

Pour Marcelin Bilomba, le budget 2019 n’avait pas considéré le fait que l’on paierait à l’ex-président sénateur à vie des allocations exorbitantes.

Et « c’est l’institution présidence de la République qui paie l’ex-président, ça les gens ne savent pas», a-t-il souligné.

Gisèle Tshijuka


(GTM/Yes)