Des sources proches du regroupement politique Alliance des forces démocratiques du Congo et Alliés (AFDC-A) rapportent que quasiment tous les députés de ce regroupement ayant fait défection au profit d’une dissidence tenue par la ministre du Travail, Nene Nkulu Ilunga, ont regagné le regroupement dont Modeste Bahati est le président national et initiateur.

« Tous les députés nationaux ont rejoint leur président naturel, le professeur Modeste Bahati

@PLukwebo sauf les suppléants de @NeneNkulu, Steve Mbikayi @Cartesien243 et du Vice-ministre de l'Économie. Enfin, l'AFDC retrouve son originalité. », a tweeté ce mercredi 16 décembre 2020, le journaliste Edmond Izuba. Une information confirmée par d’autres sources du regroupement.

Le retour de ces élus dans les rangs de l’AFDC-A est vécu par plusieurs cadres du regroupement comme une reprise de conscience politique, alors que quelques militants doutent encore de leur sincérité. D’où, le message de Modeste Bahati pour rassurer les uns et les autres. « Chers camarades députés nationaux, sénateurs, Gouverneurs et Vice-gouverneurs, députés provinciaux et mandataires : Notre regroupement a été secoué par un vent venu de l’extérieur. C’est une étape de la vie qui arrive à tout être humain. Pour nous les croyants, les embûches ne peuvent manquer sur le chemin de l’apogée. Prenons cela du bon côté et sachons que l’union fait la force. Le moment est venu de refaire notre unité dans le pardon mutuel. Bienvenue », a écrit le Sénateur Bahati Lukwebo à ses cadres et partisans.

Et comme la discipline est le maître-mot au sein de la deuxième force politique de la République démocratique du Congo, le message du sénateur Bahati est suivi à la lettre. Militants et cadres de l’AFDC-A réservent désormais un accueil chaleureux à leurs camarades.

Dido Nsapu


(DNK/Yes)