Décidément, cette saison 2020/2021 est la saison de toutes les surprises. En effet, l’arrêt brutal de la saison passée et le calendrier plus que chargé depuis septembre pèsent forcément sur les organismes et tous les clubs passent par des périodes de moins bien. Les joueurs aussi. Par exemple, à Antwerp, l’attaquant expérimenté Dieumerci Mbokani a un coup de moins bien depuis le début de la saison.  

En effet, l’ancien de Monaco, Anderlecht, du Dynamo Kiev, d’Hull City et de Wolfsburg, entre autres, est le leader offensif d’Antwerp depuis 2018. S’il a tout de même planté 7 buts et délivré 2 passes décisives en 18 matchs de Jupiler Pro League, le Congolais encaisse l’enchainement des matchs difficilement en raison de son âge avancé. La récupération n’est pas aussi bonne qu’avant, les exigences non plus, mais il peut compter sur un entourage au sein du club très bon. En effet, Lucien D’Onofrio; le directeur sportif du club,, a demandé à le mettre sur le banc pendant quelques temps afin qu’il se repose, surtout mentalement. C’est du moins ce qu’il a expliqué dernièrement. « Je voulais soulager Mbokani. Tout le monde parle de lui tout le temps, et du fait que nous sommes trop dépendants de lui. C'est pourquoi j'ai donné plus de responsabilités à d'autres gars et leur ai fait sentir qu'ils sont importants aussi. Mais Mbokani mérite ce crédit. Il va certainement faire la différence cette saison », a-t-il déclaré.

Evidemment, le dirigeant, ainsi qu’Ivan Leko, son entraîneur, espèrent retrouver leur attaquant vedette en pleine forme en 2021 pour les grandes échéances du club. Car Antwerp, actuellement 7ème du championnat, est en course pour disputer les play-off à la fin de la saison, avec notamment 28 points, à seulement 5 points de Charleroi (3ème). Mais ce n’est pas tout !

Le Great Old est aussi encore en course en Ligue Europa pour la phase finale, après une brillante phase de poule conclue à la 2ème place du groupe. Résultat, le club belge a tiré les Glasgow Rangers pour les seizièmes de finale de la compétition. Selon les cotes de la Ligue Europa, Antwerp n’est clairement pas favori de cette double confrontation. En effet, la cote d’une qualification des Écossais est de 1,25 contre 2,85 contre les Belges. Mais en cas de réveil de Dieumerci Mbokani, qui conserve toujours un sacré sens du but, Antwerp pourrait rapidement être la bonne surprise de ces seizièmes de finale ! Reste maintenant à se mettre en confiance d’ici le 18 février prochain, date du premier match entre les deux équipes. Le retour aura lieu la semaine suivante, afin de connaître le club qualifié en huitième de finale.

Digitalcongo.net