Son procès a lieu à la Cour d'appel de Kinshasa-Gombe. Et le ministère public a requis 20 ans de prison contre le directeur général de la RVA, M. Abdallah Bilenge. 

Le jugement dans cette affaire de détournement est attendu pour le 5 janvier prochain. Pendant ce temps, le directeur général de la RVA est toujours détenu à la prison centrale de Makala. 

Pour rappel, la justice reproche au directeur général de cette régie le détournement

des droits dus à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), à l’Institut national de préparation professionnelle (INPP), à l’Office national de l’emploi (ONEM), et à la Direction générale des impôts (DGI).

A ces établissements publics socio-professionnels, la RVA devait reverser de fonds retenus de la paie des agents, estimés à 15 millions de dollars. 

Dido Nsapu