L’AGENCE CONGOLAISE DE PRESSE qui écrit sur l’Assemblée nationale, titre : remise et reprise entre le bureau sortant et le bureau d’âge. Selon bulletin quotidien, le bureau sortant de l’Assemblée nationale a procédé, mercredi, à la remise et reprise avec le bureau d’âge que dirige le député national Christophe Mboso Nkodia Puanga, au cours d’une cérémonie organisée dans la salle de réunion de la conférence des présidents, au Palais du peuple.

LE PHARE rapporte pour sa part qu’enfin, le bureau d’âge est au pouvoir. Selon le quotidien de l’avenue Lukusa, finalement, la cérémonie de la remise et reprise a bel et bien eu lieu, hier, mercredi 30 décembre 2020 comme prévu et annoncée par le président du bureau d’âge de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso.

LA PROSPERITE annonce pour sa part que Mboso Nkodia afin aux commandes. Selon le quotidien de Mont-Fleury, ladite cérémonie a été reportée à plusieurs reprises. Les bureaux s’étaient mutuellement rejetés la faute.

Dans sa réponse à un courrier lui adressé par la présidente honoraire de l’Assemblée nationale, le doyen d’âge avait laissé entendre que le retard était causé par l’ancien bureau. A l’en croire, le prétexte consistant à avancer son indisponibilité comme facteur explicatif de la non-tenue de cette cérémonie semblait intrigant et incorrect.

Il ressort du même journal que le président Mboso avait confirmé sa disponibilité à procéder à la passation des pouvoirs ce mercredi 30 décembre 2020 à 10 heures. Ainsi, la page Mabunda. Ainsi, la page Mabunda au perchoir de l’Assemblée nationale vient de se refermer au moment où d’aucuns s’attendaient les moins.

FORUM DES AS titre que le Gouvernement Ilunga a enregistré un déficit d’environ 900 milliards de FC. Le quotidien de Limete indique que le Gouvernement Ilunga a enregistré un déficit d’environ 900 milliards de FC, en raison de l’impact négatif de la pandémie de la Covid-19 sur l’économie nationale. C’est ce qui ressort de la dernière réunion du Comité de conjoncture économique de mercredi 30 décembre 2020 présidée par le chef du gouvernement.

Au sujet de la Ceni, FORUM DES AS titre : le processus électoral sacrifié en 2020 à cause de la guéguerre FCC-CACH. A en croire le confrère, bien qu’elle n’ait pas été active sur le terrain au cours de l’année 2020 finissante, la Commission Electorale Nationale Indépendante a défrayé à maintes reprises la chronique politique de la République démocratique du Congo.

Selon le tabloïd, la dispute de la présidence de la Ceni entre le Front commun pour le Congo et Cap pour le Changement fait également partie des points de divergence entre les deux regroupements politique membres de la coalition au pouvoir.

Raymond Okeseleke


(ROL/PKF/Yes)