L’AGENCE CONGOLAISE DE PRESSE rapporte que le Président Félix Tshisekedi s’est entretenu avec le ministre chinois des Affaires étrangères.Selon le bulletin quotidien, le Président de la République, Félix-Antoine TshisekediTshilombo, a eu des entretiens, mercredi au Palais de la nation, avec le conseiller d’Etat et ministre chinois des Affaires étrangères, M. Wang Yi, à la tête d’une délégation composée d’une dizaine de hautes personnalités de son pays.

A en croire l’ACP, à l’issue de cette entrevue, au terme d’une visite officielle de 48 heures en République démocratique du Congo, le patron de la diplomatie chinoise n’a pas fait de déclaration à la presse.Selon une source bien informée, indique l’Agence, les entretiens ont tourné autour des questions relatives au renforcement des liens de coopération bilatérale entre Kinshasa et Pékin à travers de nombreux projets communs en cours, notamment dans les domaines des infrastructures, de santé, de l’éducation, de nouvelles technologies et des mines.

LE PHARE s’exclame pour sa part que Kinshasa-Pékin : les vrais Chinois sont arrivés ! Pour ce quotidien, les vrais Chinois sont là, avec dans leur mallette des projets d’investissement dans les domaines les plus divers, notamment ceux des infrastructures et des mines, dans lequel l’Etat congolais fut l’objet d’arnaque du siècle, en 2017, de la part d’aventuriers venus du pays de Mao, qui s’étaient fait passer pour des investisseurs capables de réhabiliter et moderniser les infrastructures congolaises, en contrepartie des contrats miniers.

Il découle, du même tabloïd, que ceux-ci s’étaient révélés, au finish, comme des actes planifiés de pillage des ressources minières congolaises. Au Palais du peuple, martèle LE PHARE, où le dossier avait fait grand bruit, on avait parlé de bradage des bijoux de famille.

Cette fois, c’est la coopération d’Etat à Etat, dans la totale transparence, à travers la mise en selle, dès le premier trimestre de l’année 2021, de la Commission mixte Chine-Congo.

LA PROSPERITE annonce que la RDC et la Chine partent sur de nouvelles bases.Pour le quotidien de Mont-Fleury, cette visite d’un officiel chinois de haut rang au pays n’a plus eu lieu depuis 30 ans. Le diplomate chinois a annoncé, à l’occasion, l’annulation de la dette de la RDC évaluée à 28 millions de dollars américains ainsi qu’un appui financier de son pays à hauteur de 17 millions USD dont 15 millions USD seront canalisés vers les projets de développement.

Les 2 millions de dollars restants serviront à l’accompagnement de la mandature de la RDC à la tête de l’Union africaine pour le prochain exercice 2021-2022, écrit LA PROSPERITE.

L’AVENIR balance en grosse manchette que la Chine annule la dette de la RDC. Selon le quotidien de l’avenue Bas-Congo, c’est ainsi que ce pays a décidé d’annuler les prêts sans intérêts de la RDC arrivant à échéance à fin 2020 pour aider le pays de Félix-Antoine Tshisekedi à surmonter les impacts de la Covid-19. Cette dette est de l’ordre de 180 millions de Yuan, soit plis de 28 millions de dollars américains.

De même, la Chine va apporter une aide sans contrepartie de 100 millions de Yuan, soit 15 millions de dollars US pour financer les projets de coopération, notamment le projet de bien-être social.

Raymond Okeseleke


(ROL/PKF)