C’est le ministre des Transports et voies des communications, Didier Mazenga Mukanzu, qui a annoncé la nouvelle devant la presse, à l’issue d’une séance de travail qu’il a présidé dernièrement dans la salle Frigo, à la Direction générale de la SNCC à Lubumbashi, dans la province du Haut-Katanga.

Une réunion qui a été focalisée sur l’état des lieux de cette entreprise avec comme point focal la problématique liée au départ en retraite des cheminots pensionnées depuis 2014, en précisant que le gouvernement central, conformément à la vision du chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a conclu un accord avec un banquier pour l’opération de la prise en charge des 2500 agents à libérer graduellement, a dit le ministre.

La réunion a été conduite par le directeur général Fabien Mutomb Kan Kato, et présidée par le ministre des Transports et voies des communications à l’intention des membres du comité de gestion de la SNCC. Ce dernier a jeté des fleurs à la délégation syndicale de cet établissement public pour avoir toujours soutenu la direction générale et tous les cheminots.

Gisèle Mbuyi


(GM/TN/Yes)