"Six gardes-parc sont décédés aujourd'hui à 9 h 30 à la suite d'une attaque perpétrée par un groupe armé dans l'espace situé entre Nyamitwitwi et Nyamilima (centre du parc)", a indiqué dans un message électronique à l'AFP, Olivier Mukisya, chargé de communication du Parc des Virunga. "Un garde-parc a aussi été grièvement blessé", a-t-il ajouté.

D’après des sources locales, « les Maï-Maï ont tendu une embuscade aux éco-gardes dans le fin fond du parc, vers Nyamitwitwi. Le bilan provisoire est de six gardes-parc tués et deux Maï-Maï sont tombés dans ces accrochages", a déclaré Alphonse Kambale, fonctionnaire délégué du gouverneur dans le groupement de Nyamilima.

L’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN) avait pourtant recruté des nouveaux rangers pour renforcer l’équipe des éco-gardes. Mais ces gardiens du parc national des Virunga sont constamment l’objet d’attaque des groupes armés et des braconniers.

Dido Nsapu


(DNK/Yes)