Une réunion axée sur la relance du projet de la construction du barrage Katende a été organisée le mercredi 13 janvier 2021, par Sele Yalaguli, ministre des Finances.

La source, ACP, affirme qu’au cours de cette réunion, il était question de faire le point sur les contours qui lient la Rdc à l’entrepreneur chargé d’exécuter les travaux et évaluer le niveau de décaissement engagé par Exim Bank of India dans ce projet.

Signalons que le barrage de Katende revêt une importance capitale dans le développement industriel et économique des provinces du centre de la Rdc, particulièrement celles constituant l’espace Grand Kasaï (Kasaï, Kasaï Central, Kasaï Oriental, Sankuru et Lomami) avec une capitale de 64 Mw. 

Rappellerons que ce projet lancé en 2010 est entré en veilleuse en 2016 à cause, non seulement de la situation sécuritaire, mais aussi de l’arrêt du financement par le gouvernent indien, agissant via Exim Bank of India.

La source affirme que ce projet est sous la gestion du ministère des Ressources Hydrauliques, à travers sa cellule de gestion de construction des centrales hydroélectriques de Grand Katende et Kakobola (GCK), tandis que l’exécution des travaux de construction de la central a été confiée au consortium BHEL-AIL dans le cadre d’un contrat signé en 2011.

Sylvie Meta


(ROL/Yes)