La résidence d’un armateur de la baleinière "Sacré-Cœur" est partie en flammes à Basoko, cité située en aval de la ville de Kisangani, dans la province de la Tshopo. Un groupe de jeunes gens très remontés contre l’armateur incriminé a accusé le convoyeur de l’embarcation d’avoir été la cause de chavirement de la baleinière sur le fleuve Congo à Kisangani.

Ce groupe de jeunes a posé cet acte ensemble avec les membres de familles endeuillées ainsi que celles des rescapés. Le calme est revenu après l’intervention des agents de l’ordre et de Mme Sabrina Dako, administration du territoire de Basoko. Plusieurs biens de valeur appartenant à cet armateur ont été calcinés.

Raymond Okeseleke


(ROL/Yes)