La République démocratique du Congo est l’équipe présente au Championnat d’Afrique des nations la plus touchée par la Covid-19. Déjà quatorze membres, dont onze joueurs testés positifs depuis le début de la compétition au Cameroun.

Le dernier test effectué la veille du match de la troisième journée face au Niger ce lundi a écarté trois joueurs : Nathan Mabruki (gardien), William Likuta et Ricky Tulenge. Les trois joueurs qui avaient effectué leur première apparition avec la sélection lors du nul (1-1) face à la Libye le jeudi dernier, rejoignent une liste déjà longue des cas positifs dans le groupe.

La veille du match face à la Lybie, c’est le sélectionneur national, Jean-Florent Ibenge et quatre joueurs (Ley Matampi et Guy-Serge, Doxa Gikanji (DCMP) et Andy Bikoko) qui étaient testés positifs.

Avant le match de la première journée face au Congo-Brazzaville, c’était le tour du capitaine Isama, Atibu, Radjabu, Kinzumbi, Ngimbi et du préparateur physique Léon Makanzu. Ce dernier groupe a passé un dernier test qui s’est avéré négatif, mais les joueurs n’ont pas encore reçu l’aval de la CAF pour rejouer.

Trois des quatre gardiens de la sélection- Ley Matampi, Guy-Serge Mukumi et Nathan Mabrukii- ont été testés positifs. Reste le jeune gardien Petit-Jésus Siadi de JS Bazano qui va garder les perches ce soir devant les Nigériens.

Socrate Nsimba


(SNK/Yes)