Pour le chef de cette municipalité, il déplore le refus de ces tenanciers des bars et débits de boissons de se soumettre aux multiples appels à l’ordre consécutif à l’instauration du couvre-feu, tel que décidé par le chef de l’Etat, garant de la Nation congolaise. Il s’agit des bars et terrasses le ‘Métro’, ‘chef biso’, ainsi que ‘Ciel bleu’. Il a par la suite souligné que des correspondances leur ont été adressées auparavant, mais hélas ! Rien n’a été fait.

Selon lui, ces derniers n’ont pas respecté non plus la réglementation relative à la sonorisation aux heures d’ouverture de leurs activités, et cela avant de recommander les responsables de la police congolaise et celui de service des cultures et Arts de veiller strictement à l’application desdites mesures.

Gisèle Mbuyi


(GM/GW/Yes)