L’AGENCE CONGOLAISE DE PRESSE rapporte sur sa page de couverture que Christophe Mboso Nkodia est élu président de l’Assemblée nationale. L’AGENCE précise qu’à l’issue de cette élection, le député Mboso a obtenu 389 voix sur 466 députés ayant pris part au vote.

Le député national et président ai de l’UDPS, Jean Marc Kabund-a-Kabund a été élu premier vice-président de la chambre basse du parlement avec 365 voix sur les 466 ayant pris part au vote, note le bulletin quotidien qui ajoute que tous les membres dudit bureau ont été des candidats uniques à leurs différents postes, à l’exception de poste de rapporteur  adjoint où il y avait deux candidatures.

L’AVENIR titre pour sa part que le ticket Mboso – Kabund plébiscité à la tête de l’Assemblée nationale. Le quotidien de l’avenue Bas-Congo estime qu’il n’y a pas eu de suspens, d’autant plus que la majorité parlementaire avait été identifiée par l’Informateur, le sénateur Modeste Bahati, soit plus de 350 députés nationaux et une vingtaine de regroupements politiques.

A l’issue d’une plénière convoquée par le bureau d’âge en vue de l’élection et de l’installation du Bureau définitif  de l’Assemblée nationale, Mboso Nkodia Mpwanga a été élu président de l’Assemblée nationale, soutient le confrère.

LE POTENTIEL  balance en grosse manchette que Mboso Nkodia Mpwanga fait pour amorcer des réformes urgentes. Pour le quotidien de l’avenue Bas-Congo, il gardera son marteau. Christophe Mboso qui a présidé le bureau d’âge après l’éviction de celui de Jeannine Mabunda en décembre dernier, a été élevé mercredi, avec son élection par les députés à la tête du bureau définitif de l’Assemblée national.

Même si, poursuit LE POTENTIEL, pour certains élus du Front commun pour la Congo, les conditions de cette élection sont inacceptables, mais ils s’inclinent devant la décision du conseil d’Etat qui, la veille du scrutin, a rejeté la requête des candidats invalidés.

FORUM DES AS qui reprend la citation du nouveau président de l’Assemblée nationale, titre que le temps est venu de travailler pour le bien-être de notre peuple. Le quotidien de Limete s’exclame que c’est fait ! Le ticket Union sacrée de la nation est aux commandes de la Chambre basse du parlement. Christophe Mboso a gagné son pari, celui de passer du statut intérimaire de président du bureau d’âge à celui prestigieux de speaker de l’Assemblée nationale.

Comme il fallait s’y attendre, Jean Marc Kabund effectue son retour à la Zorro à la deuxième marche du perchoir. La revanche est un plat qui se mange froid, commente le tabloïd, qui poursuit qu’il retrouve son poste et ses bureaux dans le même bâtiment.

Le syndrome Assemblée nationale au Sénat ! s’exclame FORUM DES AS. Comme à la chambre basse, lors de la destitution du Bureau Mabunda, c’est encore le SG qui convoque la plénière consacrée à l’identification et l’installation du bureau du Sénat. Cependant, le rapporteur de la Chambre haute, dit méconnaître le communiqué du SG convoquant la plénière de ce jeudi et dénonce la violation des textes légaux.

FORUM DES AS argue qu’il y a eu un très mauvais temps au Sénat. Ce, après la session extraordinaire ouverte dans une ambiance électrique le mardi 2 février et qui s’est clôturée en catastrophe le même jour, les sénateurs sont convoqués ce jeudi 4 février à une plénière consacrée à l’identification et à l’installation de bureau des sages.

FORUM DES AS titre par ailleurs que Ilunga Ilunkamba demande à ses ministres d’apprêter les dossiers pour la remise et reprise. A en croire le même canard, il les instruits par ailleurs, de respecter strictement les mesures conservatoires prises par le chef de l’Etat Félix Tshisekedi. FORUM DES AS cite une correspondance que le chef du gouvernement leur a adressée.

Raymond Okeseleke


(ROL/PKF)