Africa 21 et le Programme des Nations unies pour l’environnement(Pnue) ont organisé le  4  février  2021 « Agenda vert 2021 en contexte covid » où 500 participants ont pris part à ce webinar.

Sur les 48 journalistes retenus pour participer à la finale 3 seulement ont gagné dont la journaliste de la Rdc, Zaïna Kere kere Mishe.

Zaïna Kere Kere Mishe a fait une présentation sur un magazine ayant trait à l’impact d’érosion d’éboulement des terres sur l’environnement en Rdc, ce programme a été présenté  dans l’émission Vox Congo Magazine, qui est un programme financé par Internews Rdc  et diffusée sur 77 radios communautaires et de proximité.

Pour l’oratrice,  à chaque saison des pluies, les terres congolaises sont butées aux inondations et érosions.

La journaliste a à travers son magazine interviewée les victimes et la société civile qui  n’est pas restée indifférente face à ce phénomène qui  endeuille plusieurs familles.

Les aléas climatiques qui sévissent  en Rdc mettent  en mal les populations en mettant en danger la société et le cas récurrent à Bukavu où on a enregistré une quinzaine de  morts.

Ce magazine  fait revivre les drames de la population ayant été victime  des éboulements causés par les pluies diluviennes et les points des vues de la société civile.

Les villes comme Tshikapa  et Kikwit n’ont pas aussi été épargnées par ce phénomène.

Erosion et éboulement des terres en Rdc, la journaliste a également dans son magazine, fait une interview avec un invité qui a essayé de parler  ces phénomènes, les causes des érosions et éboulements, les agents causals ainsi que les conséquences.

Face à 48 participants, Mishe Zaïna Kere Kere s’est distinguée en occupant la 3ème place après le Kenya et le Béninois.

A savoir que Africa 21 et le Pnue organisent  cet évènement spécial en compagnie de la commission économique pour l’Afrique des Nations unies sur l’Agenda environnemental clé pour l’année 2021, ses enjeux et sa mise en œuvre en Afrique contexte particulier de l’épidémie de covid-19(climat, biodiversité, gestion des déchets, etc.).

A cette occasion, les journalistes qui participent  à ce webinar  ont un accès privilégié aux experts des organisations internationales  qui interviennent au cours de cette session.

Gisèle Tshijuka


(GTM/PKF)