L’Union européenne réaffirme sa volonté de poursuivre l’accompagnement au développement socio-économique mais aussi aux efforts de la restauration de la paix et la sécurité au Nord Kivu. C’est ce qu’a réitéré l’ambassadeur de l’union européenne en RDC, Jean-Marc Châtaigner, au cours de sa visite mercredi 10 février 2021 à Goma.

Ce diplomate européen a affirmé continuer le soutien avec la Monusco, les FARDC et les autorités congolaises pour que la paix, la sécurité et l’Etat de droit soient rétablis au Nord-Kivu : « Le soutien que nous apportons également au financement des ouvrages hydroélectriques, le soutien au central solaire de Nuru, donc tous ce qui est développement économique. Nous avons aussi parlé des questions de paix et de sécurité pour la région, pour le Nord-Kivu, et bien sûr je fais part de mes condoléances au gouverneur pour tout ce qui est arrivé les attaques des ADF.

Le soutien continue que nous apportons à la Monusco, aux FARDC et aux autorités congolaises pour que la paix, la sécurité et l’Etat de droit soient rétablis au Nord-Kivu et le 3er sujet c’est l’accompagnement institutionnel que nous faisons à la province et nous avons fait un point sur l’appui qu’apportera l’UE à l’édification du nouveau gouvernorat, de la nouvel l’assemblée provinciale, des nouveaux locaux du gouverneur ».

Pour Jean- Marc Châtaigner, l’entretien avec le gouverneur du Nord-Kivu a permis de se fixer sur la relance des travaux de construction de ces bâtiments de la province d’ici juin 2021. Ces travaux financés par l’UE avaient connu une suspension de plusieurs mois à la suite des problèmes technique et logistique, a-t-il souligné.

Raymond Okeseleke


(ROL/PKF)