Les deux représentants de la République démocratique du Congo en Ligue des champions ont mal démarré la phase de groupes ce week-end.

Le vendredi 12 février au stade des Martyrs de la Pentecôte, l’AS V. Club a été surprise par les Tanzzaniens de Simba SC (0-1) dans le groupe B.

Le samedi 13 février au stade TP Mazembe de Kamalonde, le TP Mazembe a été accroché par la jeune équipe algérienne CR Belouizdad (0-0).

Il reste encore cinq journées à ces deux clubs congolais pour se reprendre dans ce stade de la compétition. Jean-Florent Ibenge pense déjà à réaménager son équipe pour les prochains matches. « Quand tu es entraîneur, tu te fies à ce que tu vois à l’entraînement. Les joueurs qui sont entrés en cours de jeu ont montré des belles choses qui vont faire qu’ils auront plus de temps de jeu », avait-il indiqué lors de la conférence d’après match.

De son côté, Pamphile Mihayo pense que la solution de son équipe passera par le réalisme. « Nous avons pêchés dans la zone de finition, c’est qui est l’essentiel du travail. Je ne vais pas donner des détails sur les joueurs, ça reste interne. On n’a pas concrétisé les occasions qu’on a eu, on pouvait sortir de ce match avec les trois points », a indiqué le technicien du TP Mazembe.

Socrate Nsimba


(SNK/Yes)