La ministre d’Etat en charge des Affaires étrangères, Marie Ntumba Nzeza a présenté les condoléances du gouvernement congolais au gouvernement italien après le meurtre de l’ambassadeur d’Italie en RDC, Luca Attanasio. Ce dernier a été touché par balle dans une embuscade tendue, ce lundi, au convoi du Programme alimentaire mondial (PAM) sur la route de Kilimanyoka, dans le territoire de Nyiragongo, près de la ville de Goma, au Nord-Kivu.

« C’est avec peine et beaucoup de tristesse que nous venons d’apprendre le décès du jeune ambassadeur italien ici chez nous en République démocratique du Congo. », a déclaré Marie Ntumba Nzeza, dans une vidéo diffusée notamment sur Twitter. « Nous sommes d’autant plus peinés qu’il y a à peine une semaine il était ici dans ce bureau pour nous inviter à participer au G20 en Italie l’été prochain…», a-t-elle ajouté. Avant de promettre à Rome de retrouver les présumés auteurs de cette attaque du convoi. « Je promets au gouvernement italien que le gouvernement de mon pays mettra tout en œuvre pour découvrir qui est à la base de cet ignoble meurtre.», a-t-elle indiqué.

Et depuis l’annonce de ce décès, les réactions fusent de partout. Le président du conseil de l'Union européenne, Charles Michel, a exprimé son indignation et insiste sur la nécessité de ramener la paix dans l'Est de la RDC. Et Sophie Wilmès, ministre belge des Affaires étrangères, a aussi souligné l'urgence de rétablir la paix dans cette partie du pays.

Dido Nsapu


(DNK/Yes)