Après la mort de l’ambassadeur de l’Italie Luca Attanacio, son garde du corps et le chauffeur congolais du PAM lors d’une attaque d’hommes armés lundi 22 février dans le territoire de Nyiragongo dans la province du Nord-Kivu, la VSV demande à la  Rdc de mobiliser la communauté tant nationale qu’internationale pour mettre fin à l’insécurité  dans l’Est de la Rdc.

Selon l’actualité. Cd,  pour la VSV cette énième tragédie rappelle avec acuité la problématique du rétablissement de l’autorité de l’Etat sur l’ensemble du territoire national en général et à l’Est de la RDCongo en particulier afin de garantir au maximum la sécurité des personnes et de leurs biens », dit l’ONG dans un communiqué.

Cette source souligne que la VSV condamne ce drame appelle aussi les autorités congolaises à tout mettre en œuvre pour que les responsables de cette tragédie soient traqués, identifiés, arrêtés et présentés devant les instances compétentes pour qu’ils répondent effectivement de leurs actes.

Elle indique que la VSV a affirmé l’ambassadeur Luca Attanacio était en poste à Kinshasa depuis le 31 octobre 2019. D’après les sources humanitaires, il rendait à Rutshuru avec le PAM pour visiter un projet de cantine scolaire.

Sylvie Meta


(SM/PKF)